J’ai tout appris à Valérie Damidot

Quand mon fils est venu au monde, il a découvert, qui l’attendait chez nous, une chambre presque entièrement décorée à la main.

Oui mesdames et messieurs : vous avez devant vous la reine du DIY (Do It Yourself pour les non-abonnés à Modes&Travaux).

Des moyens assez éloignés de ceux de Kate Middleton, ainsi que le besoin de lui imaginer un espace totalement personnalisé (à mon fils, pas à Kate) m’ont donné envie de lui créer une chambre dont je tire, encore aujourd’hui, une certaine fierté, pour ne pas dire une fierté certaine.

Emplie d’une ferveur probablement dopée aux hormones, j’ai passé plusieurs mois à réaliser la chambre que j’avais en tête, mêlant achats et fabrications maison.

C’est ainsi que sont successivement nés sous mes 10 doigts de fée : un mobile « étoiles » en carton, différents tableaux représentant des oursons, une table à langer charmante anciennement vieille commode pourrie , un ciel de lit étoilé lui aussi, une armoire repeinte avec soin, et autres décors muraux de stickers, composés, défaits et recomposés avec un souci de la perfection qui confine à la maladie mentale.

J’avais aussi passé des heures à chercher dans le commerce la plus jolie guirlande de boules en papier, les lampions multicolores que j’avais en tête pour les suspendre au plafond, un fauteuil douillet pour nos tête-à-tête nocturnes.

Je n’avais pas davantage de temps que maintenant, mais j’avais des envies et une énergie inépuisables qui me faisait consacrer chacun de mes instants de liberté à cet ouvrage titanesque.

Évidemment, j’ai largement puisé dans cette bibliothèque aux mille pages qu’est Internet et écumé les blogs, tutoriels Youtube et tableaux Pinterest pour trouver de quoi m’inspirer.

Je trouvais charmante l’idée que mon enfant allait avoir une chambre absolument unique et entièrement conçue par une maman déjà pleine d’amour et de bienveillance.

Bref je peux vous dire que quand le petit Sacha est né, il avait une chambre qui déchirait sa race !!!

Et dans l’idée de la faire évoluer – je ne suis pas femme à me reposer sur mes lauriers – je suis partie cette semaine à la recherche d’une suspension. J’en ai déniché des poétiques, des inventives, des ludiques, bref, de quoi s’inspirer encore !

2 réflexions sur “J’ai tout appris à Valérie Damidot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s